Banner
Base bibliográfica geral
Registos: 1 - 10 de um total de 65
O meu comentário Facebook Twitter LinkedIN
Título: Une réaction : quelques réflexions à propos des ressorts psychologiques de l’autolimitation du désir et des besoins
Autor(es): Mauricio Garcia Peñafiel
Resumo: 1 - La croissance et l’illimitation. 2 - Le besoin, le désir et la demande : un problème pour saisir l’autolimitation. 3 - Le refoulement de la sobriété et le déni de la mort. 4 - Croissance et Narcissisme – Sobriété et Désir. 5 - Pour conclure
Publicado em: In: Revue interdisciplinaire d'études juridiques. - Bruxelas : Facultés Universitaires Saint-Louis. - N.º 77 (2016), p. 99-111
Assuntos: Estudos jurídicos | Doutrina jurídica | Interdisciplinaridade
Veja também: Garcia Peñafiel, Mauricio
Localização: PP.92 (CEJ)

O meu comentário Facebook Twitter LinkedIN
Título: Une contrainte déguisée sous les habits de la raison : droit, juristes et pouvoir constituant dans le Décaméron
Autor(es): Alberto Vespaziani
Resumo: Cet essai présente Le Décaméron de Boccace comme texte de la littérature classique porteur d’anticipations fondamentales et d’innovations de catégories politiques de la modernité : le contractualisme, le pouvoir constituant, la délibération constitutionnelle, la rhétorique et le rapport avec la Fortune. Cette contribution se présente en trois parties : elle commence par un résumé de la dimension juridique et européenne du Décaméron ; dans sa deuxième partie elle met en évidence des thèmes juridiques et des personnages institutionnels mis en scène dans les nouvelles ; enfin elle analyse l’introduction à l’œuvre, introduction qui met en lumière aussi bien le thème politico-constitutionnel qui préside à la création de la nouvelle communauté, que l’archétype collectif de la peste come métaphore absolue de l’état d’exception
Publicado em: In: Revue interdisciplinaire d'études juridiques. - Bruxelas : Facultés Universitaires Saint-Louis. - N.º 81 (2018), p. 35-58
Assuntos: Estudos jurídicos | Filosofia do direito | Direito | Literatura
Veja também: Vespaziani, Alberto
Localização: PP.92 (CEJ)

O meu comentário Facebook Twitter LinkedIN
Título: Le triptyque foucaldien « souveraineté-discipline-sécurité » comme outil d’analyse de la peine privative de liberté et de la libération (conditionnelle)
Autor(es): Thibaut Slingeneyer
Resumo: Cet article mobilise les écrits de Foucault sur le pouvoir (et plus particulièrement le triptyque « souveraineté-discipline-sécurité ») pour proposer une analyse de la peine privative de liberté contemporaine et la fin de cette dernière suite à une libération (conditionnelle)
Publicado em: In: Revue interdisciplinaire d'études juridiques. - Bruxelas : Facultés Universitaires Saint-Louis. - N.º 80 (2018), p. 71-91
Assuntos: Estudos jurídicos | Pena privativa de liberdade | Liberdade condicional
Veja também: Slingeneyer, Thibaut
Localização: PP.92 (CEJ)

O meu comentário Facebook Twitter LinkedIN
Título: Le travail des juristes peut-il être qualifié de scientifique? : réflexions au départ d’un récent appel à la monosémie du langage juridique
Autor(es): Olivier Van Der Noot
Resumo: La présente étude constitue une réponse au texte de Boris Barraud publié dans le numéro 76/2016 de la Revue interdisciplinaire d’études juridiques sous le tire « La science et la doctrine juridiques à l’épreuve de la polysémie des concepts ». Dans une première partie, cette réplique présente synthétiquement les principales idées qu’articule le plaidoyer de Boris Barraud en faveur d’un langage juridique monosémique, conçu comme une condition nécessaire mais non suffisante de la scientificité des études juridiques. Dans une seconde partie, l’étude tâche d’énumérer de manière constructive les objections qu’appelle un tel plaidoyer
Publicado em: In: Revue interdisciplinaire d'études juridiques. - Bruxelas : Facultés Universitaires Saint-Louis. - N.º 78 (2017), p. 37-54
Assuntos: Estudos jurídicos | Linguagem jurídica | Ciência jurídica | Jurista
Veja também: Van Der Noot, Olivier
Localização: PP.92 (CEJ)

O meu comentário Facebook Twitter LinkedIN
Título: Les théories économiques et le pouvoir constituant
Autor(es): Jonathan Garcia
Resumo: Le processus de « constitutionnalisation des branches » du droit n’a cessé, depuis le début des années 80, de s’amplifier en matière économique. La doctrine, divisée au départ sur cette question, s’accorde aujourd’hui à reconnaitre qu’il existe un droit constitutionnel économique suffisamment formalisé pour qu’on puisse parler de « Constitution économique », et ce à tous les niveaux de l’ordre juridique : national, européen, voire même international. Toutefois, cette nouvelle discipline est surtout le fruit d’une consécration, et d’une utilisation plus dense par les cours constitutionnelles des théories économiques, notamment la théorie ordolibérale  et la théorie de la régulation. Cependant, la question de l’influence des théories économiques sur l’activité du pouvoir constituant est éludée, voire même impensée encore aujourd’hui. Or, celles-ci influencent, de diverses manières, mais à des degrés différents, autant l’activité du pouvoir constituant originaire lorsqu’il créé la Constitution que celle du pouvoir constituant dérivé lorsqu’il la modifie
Publicado em: In: Revue interdisciplinaire d'études juridiques. - Bruxelas : Facultés Universitaires Saint-Louis. - N.º 78 (2017), p. 99-109
Assuntos: Estudos jurídicos | Constituição | Poder constituinte | Economia
Veja também: Garcia, Jonathan
Localização: PP.92 (CEJ)

O meu comentário Facebook Twitter LinkedIN
Título: Théorie économique et constitutionnalisme de l’Union
Autor(es): Francesco Martucci
Resumo: Les traités régissant l’Union européenne sont pétris de théories économiques. Celles-ci se donnent à avoir tant dans le droit du marché intérieur que dans celui de l’Union économique et monétaire. À la lettre économique issue de la rédaction des dispositions du traité succède l’esprit politique des politiques mises en œuvre. De filiation ordolibérale, les règles de concurrence font l’objet d’une émancipation dans la politique menée par les autorités de concurrence qui s’inspirent de théories néo-libérales. Reflet d’un constitutionnalisme économique, les règles de l’Union économique monétaire s’imposent à l’autorité politique pour produire la stabilité monétaire et la discipline budgétaire requises par le marché. Avec la crise, elles ont été assouplies pour libérer les choix politiques
Publicado em: In: Revue interdisciplinaire d'études juridiques. - Bruxelas : Facultés Universitaires Saint-Louis. - N.º 78 (2017), p. 127-145
Assuntos: Estudos jurídicos | Constituição | Constitucionalismo europeu | Economia
Veja também: Martucci, Francesco
Localização: PP.92 (CEJ)

O meu comentário Facebook Twitter LinkedIN
Título: Six hypothèses à l’épreuve du paradigme croissanciel
Autor(es): Antoine Bailleux, François Ost
Resumo: Cet article s’inscrit dans le prolongement direct de l’étude figurant dans ce même volume, et intitulée De la guerre des disciplines à celle des paradigmes ?. Cette étude, rappelons-le, développait six hypothèses conduisant à relativiser les conflits entre disciplines, tout en redramatisant les tensions entre ces paradigmes rivaux. Les pages qui suivent entreprennent de nourrir ces six hypothèses à partir de l’analyse du conflit entre un paradigme dominant, que nous qualifions de « croissanciel », et un paradigme émergent, que nous appelons « écologique ». Cette contribution a lancé les travaux menés actuellement par le SIEJ sur le thème de la place du droit dans une société de l’après-croissance
Publicado em: In: Revue interdisciplinaire d'études juridiques. - Bruxelas : Facultés Universitaires Saint-Louis. - N.º 77 (2016), p. 27-53
Assuntos: Estudos jurídicos | Doutrina jurídica | Interdisciplinaridade
Veja também: Bailleux, Antoine | Ost, François
Localização: PP.92 (CEJ)

O meu comentário Facebook Twitter LinkedIN
Título: Un sens de la satiété, condition sine qua non pour les agents politiques en démocratie : lire Piketty avec Arendt
Autor(es): Nicole Dewandre
Resumo: Je propose une réflexion suscitée par la lecture du « Capital au XXIe siècle » de Thomas Piketty, à la lumière des concepts proposés par Hannah Arendt. Thomas Piketty révèle l’illusion générationnelle qui consiste, pour les baby boomers, à argumenter que nous sommes en crise depuis le milieu des années 70, alors que c’est la crise provoquée par les deux guerres mondiales du XXème siècle qui s’est achevée à ce moment-là. Il met aussi en évidence une généralisation de l’aisance depuis deux siècles, en même temps qu’une explosion des inégalités depuis les années 1990. Inspirée par Hannah Arendt, il me semble que Thomas Piketty tombe dans trois pièges de la modernité : (i) celui du mirage méritocratique en acceptant les inégalités pour autant qu’elles soient justifiées, (ii) celui de valoriser les sommets, tout en prônant l’égalité, (iii) celui d’abonder dans le fait de considérer que l’identité et le prestige vont de pair. Avec sa caractérisation de la condition humaine, Hannah Arendt fournit un système conceptuel qui permet de changer nos représentations, et par là, de créer des espaces pour d’autres types de motivations pour l’action politique : l’éradication de la pauvreté, plutôt que la recherche de la croissance, l’appréciation de la pluralité, plutôt que la course et les sommets, la révélation de l’identité par une action juste et réfléchie plutôt qu’à travers des attributs. A cette fin, les agents politiques doivent se percevoir comme des êtres pluraux, pour qui la liberté signifie le privilège d’agir parmi ses pairs, et non la recherche effrénée d’une accumulation sans fin
Publicado em: In: Revue interdisciplinaire d'études juridiques. - Bruxelas : Facultés Universitaires Saint-Louis. - N.º 79 (2017), p. 261-281
Assuntos: Estudos jurídicos | Filosofia do direito | Direitos do homem
Veja também: Dewandre, Nicole
Localização: PP.92 (CEJ)

O meu comentário Facebook Twitter LinkedIN
Título: La science et la doctrine juridiques à l’épreuve de la polysémie des concepts
Autor(es): Boris Barraud
Resumo: «Mal nommer les choses, écrivait Albert Camus, c’est ajouter aux malheurs du monde ». En cette étude, est soutenu que « mal nommer les choses juridiques, c’est ajouter aux malheurs du monde juridique ». L’ambition est de souligner combien le développement de l’usage de concepts polysémiques peut être préjudiciable à la qualité scientifique des analyses doctrinales et, par conséquent, combien l’attachement aux termes et expressions monosémiques est une donnée cardinale pour l’idée de « science » juridique. Si l’incertitude quant aux signifiés désignés par les signifiants est parfois un instrument utile du point de vue des législateurs, les commentateurs et penseurs du droit, eux, doivent s’efforcer de recourir à un arsenal conceptuel rigoureux et précis, n’obligeant le lecteur ou auditeur à aucune interprétation. L’enjeu devient capital à l’aube de l’avènement d’un droit et d’une culture juridiques dits « postmodernes » qui invitent à refondre en partie les outils « modernes » d’étude et de pensée du droit
Publicado em: In: Revue interdisciplinaire d'etudes juridiques. - Bruxelas : Facultés Universitaires Saint-Louis. - N.º 76 (2016), p. 5-47
Assuntos: Estudos jurídicos | Doutrina jurídica
Veja também: Barraud, Boris
Localização: PP.92 (CEJ)

O meu comentário Facebook Twitter LinkedIN
Título: The right to land and territory : new human right and collective action frame
Autor(es): Priscilla Claeys
Resumo: La lutte contre l’appropriation de la nature, en particulier la terre, a été l’une des luttes clés du mouvement agraire transnational La Via Campesina (LVC) depuis sa création en 1993. La question de l’accès à la terre est devenue encore plus centrale après la crise alimentaire de 2007-08, dans un contexte de plus en plus marqué par l’accaparement des terres et le changement climatique. Cet article offre un examen critique de l’émergence du « droit à la terre et au territoire », à la fois comme cadre d’action collective déployé par les mouvements paysans transnationaux, et comme nouveau droit humain en droit international. Il explore comment les mouvements agraires ont utilisé le cadre des droits humains pour questionner l’établissement de droits de propriété absolus sur la terre et rétablir des limites politiques à l’accès à la terre. Il défend l’idée que les mouvements paysans défendent un nouveau droit à la terre en combinant les canaux institutionnels et extra-institutionnels, dans le but de renforcer la protection des droits des paysans à la terre (contre et par l’État) mais aussi dans le but d’avancer une conception alternative des droits humains qui corresponde davantage à leurs visions du monde et permette le développement d’initiatives fondées sur la souveraineté alimentaire, y compris en marge de l’État
Publicado em: In: Revue interdisciplinaire d'etudes juridiques. - Bruxelas : Facultés Universitaires Saint-Louis. - N.º 75 (2015), p. 115-137
Assuntos: Estudos jurídicos | Direitos do homem
Veja também: Claeys, Priscilla
Localização: PP.92 (CEJ)